Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Vaccin - La pétition du Pr Joyeux fait bondir la ministre de la Santé

Le 1er juin 2015

La ministre de la Santé Marisol Touraine a vivement critiqué vendredi une pétition controversée lancée par le Pr Henri Joyeux, cancérologue montpelliérain, sur les dangers de la vaccination, et qui aurait déjà recueilli près de 500 000 signatures sur internet.

Lire la pétition : klik !

"On ne joue pas avec des sujets aussi importants que la vaccination, on n'attise pas les craintes", a déclaré Mme Touraine qui a estimé que la "responsabilité" d'un médecin "c'est de rassurer, d'expliquer et non pas d'inquiéter et de faire peur". La ministre était interrogée sur une pétition lancée par le Pr Henri Joyeux, cancérologue montpelliérain, pour dénoncer la pénurie actuelle des vaccins obligatoires (diphtérie-tétanos-poliomyélite) qui contraint les parents à faire vacciner leurs enfants avec le seul produit qui serait actuellement disponible.

Très alarmiste, son texte affirme que ce produit (le vaccin Infanrix Hexa de GSK) qui protège contre 6 maladies au total au lieu de trois et qui "coûte 7 fois plus cher", contient des substances "dangereuses" voire "très dangereuses", ce que contestent les experts. Le Pr Joyeux, cancérologue et ex-président de l'association Familles de France, dirige aujourd'hui un Institut pour la protection de la santé naturelle basé à Bruxelles. Au delà des vaccins, il a également dénoncé dans le passé les dangers de la pilule et tenu des propos contestés sur la nutrition.
http://www.professeur-joyeux.com/

"La campagne est menée par un médecin qui s'est déclaré contre la pilule, contre l'avortement, qui a pris des positions rétrogrades sur toute une série de sujets", a souligné Mme Touraine lors de la visite d'un centre Tabac Info Service à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). "La vaccination ne se discute pas" a-t-elle dit, ajoutant qu'il ne fallait "pas avoir de doutes pas rapport aux vaccins", même si on pouvait souhaiter "la transparence" sur la composition des produits.

Pénurie de vaccins

Sur la question des pénuries, elle a reconnu l'existence de "difficultés de productions de certains vaccins" mais affirmé que les populations "les plus concernées, les plus à risques" pouvaient notamment les trouver dans les centres de Protection maternelle et infantile (PMI). "Ne créons pas l'inquiétude, ceux qui ont besoin d'être vaccinés peuvent trouver des vaccins" a-t-elle dit.

Selon l'agence du médicament ANSM, des difficultés d'approvisionnement touchent depuis plusieurs mois le vaccin contre la tuberculose (BCG) ainsi que les vaccins tétravalent (DTPolio + coqueluche) et pentavalent (qui vaccine aussi contre haemophilius influenza) à la suite d'une épidémie de coqueluche qui a fait augmenter la demande mondiale.

Cette pénurie devrait se prolonger jusqu'à la fin de l'année, selon l'ANSM qui souligne qu'elle ne concerne pas l' Infanrix Hexa (DTpolio + coqueluche + haemophilius influenzae + hépatite B), préconisé dans la vaccination du nourrisson et inoculé à 2, 4 et 11 mois.

Le vaccin hexavalent n'est toutefois pas le seul vaccin disponible : un kit couplant le DT Vax et l'Imovax Polio peut être fourni gratuitement par Sanofi Pasteur MSD à la demande du médecin traitant, pour raisons médicales.

Mais comme le premier produit est en rupture de stock depuis janvier, l'ANSM a indiqué début mai qu'un produit de substitution, importé du Canada, était mis à la disposition des patients français aux mêmes conditions.

Source :
http://www.midilibre.fr/2015/05/29/montpellier-la-petition-du-pr-joyeux-fait-bondir-la-ministre-de-la-sante,1167877.php

***
Le professeur Joyeux répond à la Ministre
http://www.midilibre.fr/2015/06/01/montpellier-polemique-sur-la-vaccination-le-pr-joyeux-repond-a-la-ministre,1168778.php

Tag(s) : #Divers Faits