Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de coup de pouce pour le SMIC

Le 28 novembre 2016

Un groupe d'experts recommande au gouvernement de ne pas aller au-delà de la revalorisation automatique légale du salaire minimum au 1er janvier 2017 en raison de la situation économique encore fragile du pays.

Chaque année, la même question est posée à un panel d'experts : y a-t-il lieu - ou non - de revaloriser et de donner un « coup de pouc e» au SMIC ?

La réponse semble être négative pour le 1er janvier 2017, selon l'expertise de ces experts, révélée ce lundi par Les Échos.

Selon ces derniers, la situation économique, encore très fragile et incertaine, ne le permet pas.

Les salariés qui sont rémunérés au SMIC (soit 9,67 euros brut, ce qui correspond à un montant de 1466,62 euros par mois sur la base d'une durée de travail de 35 heures hebdomadaires) devront donc se contenter de la revalorisation automatique légale...pour la cinquième année consécutive.

Dans leur rapport qui sera remis sous peu aux partenaires sociaux, les économistes estiment que la conjoncture et l'emploi sont bien orientés mais que tous les indicateurs ne sont pas au vert pour autant: le taux de chômage des jeunes est un exemple qui pèse lourd dans la balance...

« Dans ce contexte, aller au-delà de la formule de revalorisation légale comporte un risque de déstabilisation », estiment-ils.

Le dernier «coup de pouce» au salaire minimum remonte au 1er juillet 2012, juste après la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle. Le SMIC avait alors été revalorisé de 2% dont 0,6% de coup de pouce.

Une « surprise » de dernière minute peu probable

Quant à la revalorisation légale du SMIC, elle sera dévoilée mi-décembre, en même temps que les paramètres légaux: l'inflation pour les ménages les plus pauvres ainsi que la moitié des gains de pouvoir d'achat du salaire horaire de base des ouvriers et des employés. 

D'ici une quinzaine de jours, les partenaires sociaux auront pris connaissance du rapport des experts et fait leurs remarques.

Une « surprise » positive et un coup de pouce sont-ils néanmoins envisageables ? Peu probable. Sauf si François Hollande se déclare candidat à l'élection présidentielle de 2017 et estime qu'un coup de pouce peut le conforter face à ses rivaux.

Ce gel continu du SMIC est quasiment une exception en Europe, si l'on regarde les pays voisins: le Royaume-Uni prévoit une forte hausse, des débats sont organisés en Europe du sud, pendant qu'aux États-Unis, des doutes planent encore sur les intentions du futur gouvernement de Donald Trump.

Quant à François Fillon, le grand gagnant de la primaire de la droite française, il a d'ores et déjà annoncé qu'il voulait « revoir » le mécanisme de revalorisation afin qu'il prenne en compte la « pression concurrentielle internationale. »

Dans son programme tourné vers la compétitivité des entreprises, l'ancien locataire de Matignon fustige l‘augmentation mécanique du Smic qui a, selon lui, pour effet de renchérir le coût du travail en France.

Source :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/11/28/20002-20161128ARTFIG00046-le-coup-de-pouce-au-smic-ne-devrait-pas-avoir-lieu-l-an-prochain.php

Tag(s) : #Informations Nationales