Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Microsoft condamné pour une mise à jour ratée de Windows

Le 20 juin 2016

Non seulement, le système Windows 10 de Microsoft est du genre plutôt envahissant avec ses mises à jour forcées mais, en plus, il lui arrive de rater sa mise à jour...

10 000 dollars. C’est la somme que Microsoft va devoir verser à une Américaine, Teri Goldstein, responsable d’une agence de voyage en Californie, qui a eu quelques problèmes avec Windows.

En juillet 2015, elle tente d’installer sur son ordinateur le nouveau Windows 10 qui vient juste de sortir. Elle affirme que la mise à jour s’est lancée automatiquement.

Mais là, patatras, impossible de terminer l’installation. Pire, impossible de remettre l’ordinateur en route malgré l’intervention du support technique de Microsoft. Teri Goldstein porte l’affaire en justice.

Elle vient d’obtenir gain de cause, comme le raconte Times de Seattle.

Risque d’action collective ?

On pense immédiatement à la menace d’une class action (action collective) que pourraient être tentés d’entreprendre des utilisateurs un peu partout dans le monde. Cependant, il faut relativiser.

Cette affaire est intervenue au tout début de la commercialisation de Windows 10, avant que Microsoft ne mette en place le système de mise à jour un peu "musclé" que l’on a pu constater ces derniers mois.

La firme informatique conteste d’ailleurs le fait que le programme ait pu s’installer tout seul sur l’ordinateur de Teri Goldstein. Microsoft explique avoir accepté la sanction et renoncé à faire appel pour éviter de s’enliser dans une procédure plus onéreuse.

Mise à jour forcée

N’empêche, ce n’est pas très bon pour l’image de marque de Microsoft. D’abord, parce que cela remet les projecteurs sur ce problème de mise à jour forcée (même si la procédure de passage à Windows 10 a été récemment modifiée).

Ensuite, c’est révélateur des ratés qui peuvent survenir lors d’un changement de version de système d’exploitation.

Comme quoi, à vouloir "faire le bonheur des utilisateurs malgré eux on récolte parfois tout le contraire.

Rappelons que Microsoft continue d’inciter fortement à passer à Windows 10, la mise à jour étant gratuite jusqu’à la fin du mois de juillet.

Source :
http://www.franceinfo.fr/emission/nouveau-monde/2015-2016/microsoft-condamne-pour-une-mise-jour-ratee-de-windows-29-06-2016-00-00

Tag(s) : #Infos Internationales