Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Latifa Ibn Ziaten huée à l'Assemblée Nationale

Le 9 décembre 2015

En marge d'une rencontre sur la laïcité, Latifa Ibn Ziaten, la mère du militaire tué en 2012 par Mohamed Merah, a été huée à l'Assemblée Nationale, ont rapporté des journalistes. En cause : le foulard qu'elle portait.

Latifa Ibn Ziaten venait participer à une rencontre sur la laïcité... Cette dernière, dont le fils a été tué en 2012 par Mohamed Merah à Toulouse, a été huée et sifflée mardi à l'Assemblée nationale, rapporte des journalistes sur Twitter.

Huée pour son voile

Elle n'a pas été conspuée par les députés mais par des personnes présentes au cours de ce débat qui s'est déroulé dans une autre partie de l'Assemblée nationale et non dans l'hémicycle. En cause : Le foulard qu'elle portait.

L'incident a tout de même duré assez longtemps pour être relayé sur les réseaux sociaux. D'autant qu'un tweet de David Perrotin, journaliste à BuzzFeed France, affirmait dans un premier temps que les huées provenaient de membres du PS.

"Latifa Ibn Ziaten, huée aujourd'hui par des socialistes "pour son voile" lors d'une conf' sur la laïcité à l'Assemblée" avait écrit le journaliste.   

Quelques temps après la fin de cette réunion, le député PS des Hautes-Pyrénées , Jean Glavany, qui assistait à ce rendez-vous a réfuté cette thèse et condamné les sifflets. "Suite aux allégations non fondées de deux journalistes, David Perrotin et Pascale Tournier, je tiens à faire la mise au point suivante.

Les députés du groupe socialiste à l'Assemblée nationale ont été heureux d'accueillir Latifa Ibn Ziaten, la mère d'un soldat français tué par Mohamed Merah et qui depuis la mort de son fils défend les valeurs de la république à travers la France. Notre invitée portait un foulard comme les lois de la république l'autorisent dans l'espace public.

Deux participants qui n'étaient ni députés ni, manifestement socialistes, sur 200 ont voulu contester le port de ce foulard, manquant singulièrement de respect à l'égard d'une femme qui nous a expliqué le porter en deuil de son fils. J'ai donc invité ces deux personnes à quitter à la salle. Jamais un socialiste, digne de ce nom n'aurait sifflé et encore moins hué cette femme éminemment respectable, comme certains le font croire sur Twitter", a-t-il écrit sur sa page Facebook.

C'est ainsi que le journaliste David Perrotin, est revenu quelques temps plus tard sur son tweet.  

Après cet incident, Latifa Ibn Ziaten, qui a récemment reçu le prix de la Fondation Chirac pour son action pour la paix et la lutte contre la radicalisation à travers l'association qu'elle a créée après la mort de son fils, a expliqué que son foulard était plus un signe de deuil que celui d'un symbole religieux.

Source :
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/a-cause-de-son-foulard-latifa-ibn-ziaten-la-mere-du-militaire-tue-8693798.html

Tag(s) : #Divers Faits