Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 14 septembre 2015

La police et l'armée égyptiennes ont tué 12 touristes, des Mexicains et des Egyptiens, en prenant pour cible par erreur leurs voitures alors qu'elles pourchassaient des djihadistes dans l'ouest de l'Egypte.

La police et l'armée égyptienne ont tué par erreur 12 touristes, des Mexicains et des Egyptiens, les confondant avec des djihadistes.
Les touristes se trouvaient à bord d'un pick-up à Wahat lorsqu'ils ont été tués.
Les autorités mexicaines, qui ont confirmé la mort de deux leurs ressortissants, ont demandé l'ouverture d'une enquête.

Que s’est-il-passé ?

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur égyptien, les forces de police et de l’armée étaient en train de pourchasser des terroristes à Wahat dans le désert occidental, à l'ouest du Caire.

Ils ont ouvert le feu, dimanche soir, sur quatre pick-up qui transportaient des touristes mexicains, pensant qu'il s'agissait de terroristes. Ils étaient à plus de 40 kilomètres de l'oasis de Bahariya, situé lui-même à 370 kilomètres du Caire et étape connue des excursions dans le désert.

Le gouvernement égyptien ne précise pas si les touristes ont été atteints par des tirs d’armes automatiques, d’artillerie ou des bombardements aériens.

12 personnes ont été tuées et 10 ont été blessées parmi les touristes mexicains et égyptiens. Le gouvernement mexicain a confirmé la mort d’au moins deux de ses ressortissants et de cinq blessés. Ils ont été conduits à l’hôpital au Caire, où ils se trouvaient dans un état stable.  

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a condamné l'attaque sur son compte Twitter, demandant au Caire l'ouverture d'une "enquête approfondie".

México condena estos hechos en contra de nuestros ciudadanos y ha exigido al gobierno de Egipto una exhaustiva investigación de lo ocurrido.
— Enrique Peña Nieto (@EPN) 14 Septembre 2015

Les touristes avaient-il le droit d’être là ?

La zone en question n’est normalement pas autorisée aux touristes, indique le ministère de l’Intérieur égyptien.

Selon un porte-parole du ministère du tourisme, la compagnie qui a organisé l’excursion "n’avait pas les permis nécessaires et n’avait pas prévenu les autorités".

Des informations révéleraient qu'au contraire, le convoi était escorté par des policiers, relaient des journalistes :

Egyptian security forces have shot dead a tourist convoy in the Western Desert. Reports suggest they had been travelling with police escort.
— Louisa Loveluck (@leloveluck) 14 Septembre 2015

Depuis quand l'EI agit dans le désert de l'Ouest ?

Le désert de l’Ouest, très prisé par les touristes, qui s’étend de la banlieue du Caire jusqu’à la frontière libyenne, est aussi l’un des repaires de groupes djihadistes. Parmi eux, la branche égyptienne de l'Etat islamique : Province du Sinaï de l'Etat islamique. Plus tôt dans la journée de dimanche, selon les informations d'Al-Jazeera, Province du Sinaï a publié une déclaration sur Twitter, indiquant avoir repoussé une attaque de l'armée égyptienne dans le désert occidental.

Egypte : pour la 1e fois, l'#EI revendique une attaque contre l'armée dans le désert libyque à l'Ouest du pays. pic.twitter.com/vLrBPTqVak
— Romain Caillet (@RomainCaillet) 13 Septembre 2015

Ces groupes revendiquent régulièrement des attentats meurtriers contre les forces de l'ordre, en particulier dans la péninsule désertique du Sinaï, dans l'est, leur principal bastion. Ces attaques se sont multipliées - y compris en plein coeur du Caire - depuis que l'armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi le 3 juillet 2013 et que le nouveau pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi réprime dans le sang les partisans du chef de l'Etat déchu.

Visant d'ordinaire la police et l'armée en représailles à la répression, certains groupes affiliés à l'EI ont récemment semblé changer de stratégie en commençant à s'attaquer à des Occidentaux, espérant, selon les experts, toucher le gouvernement au portefeuille en effrayant les touristes, qui boudent le pays des pharaons depuis 2011, et les investisseurs étrangers.

Source :
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150914.OBS5744/des-touristes-tues-par-erreur-en-egypte-ce-que-l-on-sait.html

Tag(s) : #Infos Internationales