Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le fastueux train de vie de l'Académie française

Le 5 mai 2015

La Cour des comptes a jugé "peu rigoureuse" la gestion de l'Académie française.

Un immortel, ça coûte cher. Très cher même pour les caisses de l'Etat. En moyenne,celui-ci débourse plus de 2,5 millions d'euros pour "entretenir" les 39 membres actuels de l'Académie française, ainsi que leurs personnels.

Et on ne parle là que de la masse salariale de cette vénérable institution fondée par Richelieu en 1634 et toujours chargée de normaliser et de perfectionner la langue française.

Le Cour des comptes s'est penchée en détail sur son cas, ainsi que sur celui des quatre autres académies réunies à l'Institut de France : l'Académie des inscriptions et belles-lettres, l'Académie des sciences, l'Académie des beaux-arts et l'Académie des sciences morales et politiques. Son rapport, publié la semaine dernière, est accablant.

Occupée à élaborer son neuvième dictionnaire en un peu moins de quatre siècles, l'Académie française semble vivre dans un monde parallèle où on ne regarde pas à la dépense. Les Sages dénoncent une "gestion du patrimoine peu rigoureuse" et un "fonctionnement interne marqué par des dérives".

Des appartements occupés à titre gracieux

Un exemple de ces dérives ? Le romancier et poète Maurice Genevoix, élu académicien en 1949 puis secrétaire perpétuel de l'Académie française en 1958, a continué à "bénéficier gracieusement d'un appartement de 137 m2 dans un immeuble de l'Académie française dans le XVIe arrondissement de Paris" après avoir pourtant démissionné de ses fonctions en 1974. A sa mort en 1980, sa veuve "est restée dans les lieux, aux mêmes conditions, jusqu'à son décès en 2012". Depuis, les locaux ont été reloués pour un loyer mensuel de 3 450 €.

Autre cas, cité par la Cour des comptes, celui de Maurice Druon. En 1999, cet homme de lettres gaulliste, auteur des "Rois maudits", ayant indiqué qu'aucun appartement du parc immobilier de l'académie ne correspondait à ses souhaits, la commission administrative avait décidé, en raison des services rendus, de lui laisser le choix de l'appartement dont l'Académie prendrait le loyer à sa charge." Maurice Druon a décidé d'habiter dans un appartement de sept pièces situé dans le VIIe arrondissement de Paris. Valeur locative estimée en 2012 : 5 400 €.

Des dépenses en hausse, des effectifs stables

Les sages ont ainsi épluché toutes les dépenses fastueuses de l'Institut de France. À l'Académie des sciences, le poste "primes et gratifications" a fait un bond de 124% entre 2006 et 2012. À l'Académie française, "les dépenses de personnel ont continué d'augmenter de 10% alors que l'effectif est resté stable".

Et tout cela sans oublier des "avantages en nature injustifiés", comme cet académicien qui exerce depuis février 2008 la fonction de directeur de la fondation Claude-Monet, qui a touché en 2013 son nouveau véhicule de fonction : un BMW d'une valeur de 40 461 €.

Alors qu'en vertu d'une tolérance administrative de 1953, les académiciens ne sont tenus de ne déclarer que la moitié de leurs revenus, les académiciens ne touchent pas seulement des indemnités versées par l'Etat. Ils bénéficient aussi d'indemnités versées par leur académie sur ses fonds propres, lorsqu'ils exercent une fonction élective (secrétaire perpétuel, président, vice-président, etc.) ou sont chargés d'une mission. De quoi bien arrondir les fins de mois.

Les Sages saluent néanmoins "l'amélioration récente de la gestion financière" des différentes académies, qui, de toute façon n'en sont pas à compter au centime près. Au total, elles brassent un volume d'actifs financiers de 1,1 milliard d'euros...

Les membres de l'Académie française qui viennent du Sud Ouest
- Philippe Beaussant, homme de lettres né à Caudéran (33) en 1930
- Mgr Claude Dagens, né à Bordeaux en 1940, évêque d'Angoulême
- Xavier Darcos, homme politique, ancien maire de Périgueux
- Michel Serres, philosophe né à Agen en 1930

Source :
http://www.sudouest.fr/2015/05/05/indemnites-avantages-logements-le-fastueux-train-de-vie-de-l-academie-francaise-1912034-4692.php

Les membres de l'Académie Française
http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/les-quarante-aujourdhui

Le rapport de la Cour des Comptes
https://www.ccomptes.fr/Actualites/A-la-une/L-Institut-de-France-et-les-cinq-academies-un-patrimoine-exceptionnel-une-gestion-manquant-de-rigueur

Tag(s) : #Divers Faits