Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 26 mai 2015

"On a frôlé un drame" : questions sur la sécurité du nouveau stade de Bordeaux.

Lors de la rencontre Bordeaux-Montpellier, les supporters ont relevé des problèmes de sécurité dans les tribunes. Vendredi, une réunion est prévue en préfecture pour faire un bilan.

Sur cette image d'un des photographes de Sud Ouest, on voit clairement l'un des portillons qui cède sous la pression. "Je n’ai jamais vu ça dans un stade. C’est mon plus gros coup de flip au niveau sécurité dans un stade", juge Laurent Perpigna des Ultras

Le nouveau stade de Bordeaux est-il réellement sûr ? Depuis samedi soir, des supporters ayant assisté au match entre Bordeaux et Montpellier se posent la question.

"On a frôlé un drame"

Le premier incident, le plus spectaculaire, s'est produit lorsque Diego Rolan a inscrit le premier but bordelais, dès la neuvième minute.

Un événement visible dans cette vidéo qui reprend le documentaire de Canal+ "J38", diffusé dimanche soir.

Sous la pression des supporters du virage sud, l'un des portillons empêchant l'accès au terrain a cédé : « au niveau de l'escalier qui est en bas du bloc, quand les gens sont descendus, sans que ce soit bien méchant comparé à ce qui se faisait à Lescure à cause des sièges, la barrière a cédé et les gens ont été projetés 1,5 mètre plus bas, raconte Laurent Perpigna, l'un des leaders des Ultras. Je n'ai jamais vu ça dans un stade. C'est mon plus gros coup de flip au niveau sécurité dans un stade. Il faut être clair, on a frôlé un drame.»

https://twitter.com/alexandreanso/status/602454716971352064/photo/1

Un incident qui s'est renouvelé en deuxième période dans l'espace réservé aux supporters adverses quand Montpellier a marqué.

Autre couac, la solidité des sièges :

« Sur le premier but, avec les gens qui essaient d'avancer un peu, ou de monter sur les sièges pour voir, on a eu environ une quarantaine de sièges cassés au minimum, reprend le responsable des Ultras. On a fait de la prévention pour ne pas que les gens les jettent et qu'ils nous les fassent passer afin qu'on les évacue. Mais qu'on soit bien clairs, on ne fera pas ça à tous les matchs. »

Les Ultramarines ont diffusé, mardi soir, un communiqué relatif à ces évènements :
https://twitter.com/Lontxo87/status/603302149062266880/photo/1

"Le but du siège, c'est de s'asseoir"

Selon Stade Bordeaux Atlantique (SBA), la société gestionnaire de l'enceinte, ces deux incidents sont liés à un mauvais usage du matériel. Le portillon qui a cédé, entraînant la chute de plusieurs supporters, a été installé « à la demande de la commission de sécurité » afin de « permettre une évacuation par la pelouse du public », assure Dominique Fondacci, président de SBA. « Ces portillons, ce sont des aimants. Ils ne sont pas faits pour supporter le poids et la poussée d'individus. »

Concernant les « quelques dizaines de sièges arrachés », les président de SBA soutient que le matériel choisi, un modèle « standard » et « parmi les plus solides du marché », ne présente « aucune fragilité » : « Monter sur les sièges pour sauter dessus, ce n'est pas le but. Le but du siège, c'est de s'asseoir. »

"Des tremblements" très importants

Dernière inquiétude, celle liée à la structure de la tribune. Sur les réseaux sociaux, plusieurs supporters affirment avoir vu « des fissures ». Dans le virage sud, beaucoup ont également noté « des tremblements » très importants : « quand on sautait, on sentait ces tremblements, assure l'un d'eux. A un moment, je me suis arrêté de sauter et ça ondulait fortement. C'était impressionnant. Ma copine était blême… »

SBA assure que les fissures dont il est question n'en sont pas réellement : « Ce ne sont pas des fissures mais des petites craquelures dans les produits utilisés pour faire les joints sur la coursive », affirme Dominique Fondacci. Quand aux « tremblements », ils n'ont, semble-t-il, rien d'anormal : « C'est un stade métallique, réprend le président de SBA. On a eu des mouvements de sauts rythmés de grande amplitude et il y a eu un phénomène de vibration. Mais tout ça est totalement sous contrôle."

https://twitter.com/pierpol33/status/602264178263498752/photo/1

Suite au match de samedi, SBA a néanmoins demandé à un bureau de contrôle indépendant de rédiger un rapport concernant la fragilité du portillon et les vibrations des tribunes : " lorsque nous lirons ce rapport, sans doute jeudi, on verra s'il y a des mesures à prendre ou pas", conclut Dominique Fondacci.

Vendredi, une réunion destinée à réaliser un premier bilan de cette soirée inaugurale est prévue en préfecture en présence de représentants de l'Etat (police, pompiers, etc.), de la mairie de Bordeaux, des Girondins et de SBA.

Source :
http://www.sudouest.fr/2015/05/26/des-tremblements-une-barriere-qui-cede-questions-sur-la-securite-du-nouveau-stade-de-bordeaux-1931986-766.php

Tag(s) : #Divers Faits