Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis BDS France le 20 mars 2015

Une cinquantaine de personnes ont accompagné la porte parole du Comité BDS France34, Saadia Ben Fakha au commissariat central de Montpellier pour audition. Etaient présents Martine et Mariano Pusceddu, paysans bio de Lodève  qui ont reçu un avertissement de la municipalité pour avoir affiché les tee shirts BDSFrance sur leur stand, des représentants du comité BDSFrance34 hauts cantons, du comité BDSFrance 30, de BDS Valence, du NPA et Georges Gumpel représentant le Bureau National de l’Union Juive Française pour la Paix et de nombreux militants BDSFrance34.

Après quelques mots aux journalistes sur le parvis du commissariat, Saadia est entrée accompagnée de son avocat Gilles Devers.  La conférence de presse s’est poursuivie avec les déclarations de G. Gumpel et des prises de paroles du NPA, de Mariano, les représentants de Nîmes, des hauts cantons…

Nous avons appris que la plainte déposée par l’avocate Sophie Mazas, présidente de la LDH Montpellier était portée par le président national de la LDH.  Quelle avait été déposée le 3 octobre 2014 et que c’était une plainte nominative et non « contre X » ce qui est rare et témoigne de la volonté de nuire aux personnes. La plainte a été déposée contre deux portes paroles du comité BDS France : Saadia mais aussi Husein Abuzaid un autre porte parole du comité BDS France34 mais également président de l’APLR (Association des Palestiniens du Languedoc-Roussillon, affiliée à l’APF (Association des Palestiniens en France), toutes deux membres de la Campagne BDS France.

La convocation écrite n’étant pas arrivée à Husein, celui-ci s’est proposé pour l’audition et il a été auditionné.

L’impression générale est plutôt positive puisque la tournure de la plainte laissait supposer (comme le communiqué de la LDH Montpellier  du 17 mars) que Saadia était l’auteure du texte  légitimement incriminé. Les deux auditionnés ont pu longuement apporter leurs explications et détailler la nature de leurs activités. Comme c’est un sujet « sensible » le parquet ne s’est pas prononcé immédiatement et répondra ultérieurement (ça peut durer des mois).


Mariano (sa compagne Martine à sa gauche) paysan bio de la Conf.


Georges Gumpel, BN de l’UJFP


Nicole (Nîmes), Gilles devers avocat, Nebia (Valence), Husein (Auditionné)


Saadia raconte son audition

Source :
http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=3568%3Aplainte-de-la-ldh-contre-deux-porte-paroles-du-comite-bds-france-34-dont-le-president-de-lassociation-des-palestiniens-en-languedoc-roussillon-aplr&catid=49%3Aactualites&lang=fr

Tag(s) : #Palestine, #Divers Faits