Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Irlande  - Violée et forcée d'accoucher

Le 19 août 2014

Une jeune femme de 25 ans a été forcée d'accoucher à 25 semaines de grossesse. Victime d'un viol et interdite d'avorter, elle voulait mettre fin à ses jours.

Une femme de 25 ans qui aurait été violée a été interdite d'avorter, comme le veut la loi en Irlande. La jeune femme avait appris sa grossesse lors du deuxième mois et avait demandé de l'interrompre, mais la justice ne l'a pas entendue.

Elle s'est alors renseignée sur le coût d'un départ en Angleterre, où l'avortement est autorisé. N'ayant pas les moyens de payer le voyage (1500 euros) et désespérée, la jeune femme a tenté de mettre fin à ses jours.

Elle a été admise à l'hôpital en juillet, exprimant des idées suicidaires, à 24 semaines de grossesse.

La maman a expliqué son désarroi à l'Irish Times "C'était très difficile pour moi. J'ai pleuré. Je leur ai dit que je n'étais pas capable de surmonter ça..." Cependant, les médecins ont de nouveau refusé de pratiquer l'avortement.

Grève de la faim

La jeune femme a alors commencé une grève de la faim et un groupe de trois experts - deux psychiatres et un obstétricien - a été convoqué. Les médecins ont certifié le danger que représentait les idées suicidaires de la maman et la grossesse a du être interrompue, en provoquant l'accouchement prématuré par césarienne.

Une ordonnance du tribunal a également ordonné que la mère soit nourrie et réhydratée.

La césarienne a été réalisée début août. Le bébé a été immédiatement retiré à la mère et placé en couveuse à l'hôpital, où il est toujours. La jeune femme, elle, est sortie une semaine plus tard, contrainte de suivre des soins psychiatriques. Elle reste traumatisée

"La cicatrice [de la césarienne] ne disparaîtra jamais. Elle sera toujours un rappel. Je souffre encore. Je ne sais pas si ce qui s'est passé pour moi est normal. Je voulais juste que justice soit faite. Pour moi, il s'agit d'une injustice.

Le directeur général de la Direction des services de santé a demandé qu'un rapport soit effectué pour rendre compte du suivi dont a bénéficié la jeune femme. Il devrait être rendu fin septembre.

En République d'Irlande, l'avortement est interdit, y compris en cas de viol, depuis un référendum de 1983.

Le Parlement a concédé un léger assouplissement de la loi en 2013, autorisant l'IVG dans le cas où la vie de la mère serait en danger, mais avec obligation de recevoir l'aval de sept médecins.

Source :
http://www.sudouest.fr/2014/08/19/une-femme-violee-interdite-d-avorter-et-forcee-a-accoucher-en-irlande-1646250-4696.php

Tag(s) : #Infos Internationales