Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après les massacres de Gaza, la colonisation se poursuit

Le 31 août 2014

Israël projette de s'approprier 400 hectares en Cisjordanie

L'armée a annoncé le lancement de la procédure. Il s'agit d'une décision inédite par son ampleur depuis les années 1980, selon une organisation anticolonisation.

Les terres convoitées par Israël se situent en Cisjordanie occupée. L'Etat hébreu a l'intention de s'approprier 400 hectares dans le secteur de Bethléem, indique dimanche 31 août l'armée d'Israël.

Les autorités annoncent le lancement de la procédure déclarant propriété de l'Etat israélien ces terres proches de la colonie de Gva'ot. L'armée ne fournit pas de justification à la décision prise par "les instances politiques" et précise que les parties concernées ont 45 jours pour faire appel.

Il s'agit d'une décision "sans précédent" par son ampleur depuis les années 1980, s'alarme "La Paix maintenant". L'organisation anitcolonisation voit dans cette déclaration "la preuve que le Premier ministre [Benyamin] Nétanyahou (...) continue à dresser les obstacles devant la vision de deux Etats [israélien et palestinien] et de promouvoir une solution avec un seul Etat".

Source :
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/israel-projette-de-s-approprier-400-hectares-en-cisjordanie_681999.html

***

Quand Israël s'approprie des nouvelles terres en Cisjordanie sur la base d'une (très) vieille loi

L'Etat hébreu a décidé de saisir 400 hectares dans les environs de Bethléem, en s'appuyant sur un texte ottoman datant du XIXe siècle.

Bientôt de nouvelles colonies en Cisjordanie ? Israël a annoncé, dimanche 31 août, avoir décrété que 400 hectares situés autour du bloc de colonies de Goush Etzion, près de Bethléem, devenaient propriété de l'Etat israélien. Cette décision, inspirée d'un texte de loi ottoman datant du XIXe siècle, a suscité l'indignation de la communauté internationale, qui s'inquiète d'éventuelles conséquences sur les négociations de paix israélo-palestiniennes. Explications.

Des terres déclarées "propriété d'Etat"

"Sur instructions de la hiérarchie politique", 400 hectares en Cisjordanie ont été déclarés "propriété d'Etat", a indiqué, dimanche, l'administration civile israélienne, chargée de la gestion des territoires en Cisjordanie. Représentant le double de la superficie de la principauté de Monaco, ces terres appartenaient jusque-là à cinq villages palestiniens, indique Libération (article payant). Des panneaux y interdisant l'entrée ont déjà été plantés dans le sol, ajoute le quotidien britannique The Independent (en anglais).

Cette appropriation par déclaration de propriété d'Etat est "la méthode la plus fréquente utilisée par Israël pour confisquer des terres", selon l'ONG pacifiste israélienne La paix maintenant (en anglais). Israël s'appuie sur une loi ottomane datant de 1858, qui autorisait les sultans à saisir des terres non cultivées pendant plusieurs années consécutives, explique l'ONG.

"A la création d'Israël en 1948, des règles issues du droit ottoman ont été maintenues à titre provisoire, détaille à francetv info le géopolitologue Frédéric Encel. Ce titre provisoire dure toujours et permet à l'administration israélienne, sans vote du Parlement, de prendre le contrôle de terres qu'elle confisque (mais n'annexe pas)."

Et Frédéric Encel d'ajouter : "Un autre moyen d'établir ce contrôle est d'invoquer des raisons sécuritaires."

Lire la suite :
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/quand-israel-s-approprie-des-nouvelles-terres-en-cisjordanie-sur-la-base-d-une-tres-vieille-loi_683731.html

Tag(s) : #Palestine