Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des nouvelles des expulsé-e-s sur Caen

Transmis par Kris Ka le 12 mai 2014

L'Etat continue de nous harceler, mais nous ne lâcherons rien !

Depuis mai 2013, plusieurs squats ont été ouverts à Caen pour accueillir les familles et personnes expulsées du « 115 », les services d’accueil d’urgence. Cette situation se retrouve aujourd’hui dans la plupart des grandes villes avec des milliers de personnes mises à la rue et des travailleurs-euses sociauxales laisséEs sans moyens et misEs sous pression, sous prétexte de politiques d’austérité. Depuis, ni la préfecture, représentant l’État, ni la mairie de Caen n’ont cherché de solutions pour reloger massivement les gens.

Depuis, ni la préfecture, représentant l’Etat, ni la mairie de Caen, n’ont cherché de solution pour reloger massivement les gens. Pire encore, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) dit qu'elle va bientôt ouvrir une structure de 100 places, mais ce n'est pas pour loger celles et ceux qui sont à la rue, c'est pour vider une partie des hôtels (70eme anniversaire du débarquement et jeux équestres obligent...).

Elle va donc continuer à jeter à la rue des familles avec enfants, voire même aussi des personnes malades.

Face à cette situation, nous nous constituons en Assemblée Générale de Lutte contre toutes les Expulsions afin de trouver par nous-mêmes des solutions : la réquisition de squat, de logements vides...

Le 1er mai, nous avions ouvert officiellement le 3ème squat consécutif à Caen sur cette question puisqu’à chaque fois, une action en justice par les propriétaires fait primer le droit de propriété sur le droit au logement. Ce dernier,immeuble de 5 étages était vide depuis 2009.... et appartenait à l'assureur et spéculateur Allianz au capital de près d'un milliards d'Euros !

7 mai, 16h : Nous commencions à peine à organiser le lieu, tant pour la vie quotidienne que pour la lutte. C’est alors que nous recevons la signification d'ordonnance sur requête nous ordonnant de quitter les lieux. Cette procédure en non contradictoire a été lancée par l’Allianz, alors que nous avions donné une liste des personnes habitant les lieux.

A nouveau à la rue…

9 mai à 6H45 : les CRS et les forces de police locales sont venus nous délogés, avec contrôle d'identité et des situations juridiques pour les étrangers.

Ce sont environ 80 personnes qui se retrouvent une nouvelle fois à la rue. La DDSC a fait la proposition ridicule de reloger pour 3 jours seulement les familles avec enfants, soit environ 30 personnes. Il-elle-s se retrouveront donc à la rue dès cette semaine. Pour la cinquantaine d’autres habitant-e-s, il n’y aura pas de relogement du tout !

L’immeuble est désormais muré… Et les affaires personnels des expulsé-e-s ont été emmené par une entreprise de déménagement dans un garde-meuble…

L’université en repli…

10h : Face à cette situation, nous avons décidé de partir en cortège et nous nous sommes installé-e-s dans un bâtiment de l'université de Caen, afin d'avoir un toit pour la nuit, un lieu pour nous organiser et empêcher toute dispersion, chose que l'Etat cherche à tout prix.

Samedi 10 mai : Nous continuons la lutte politique en manifestant notre colère et rage surveillé-e-s de près par ces forces de l’ordre.

Dimanche 11 mai : Nouvelle évacuation par une quarantaine de gendarmes mobiles, plus la BAC.

Une AG s’est tenue à 18h sous les objectifs policiers.

N’ayant plus de lieu, nous avons fait un appel à la solidarité face à ce harcèlement policier.

Plus que jamais, la solidarité et le soutien sont nécessaires !!!

Nous sommes pour l’instant dans des stratégies au jour le jour mais nous ne lâcherons rien, nous sommes déterminé-e-s. Squat un jour, squat toujours ! Il y a bien plus de logements vides que de personnes à la rue…

- Un logement pérenne et décent pour toutes et tous, que nous soyons français-e-s ou immigré-e-s ;

- Des papiers pour toutes et tous.

Après cet épisode

LES PROCHAINS RDV concernant la lutte :

- 10H : devant plate-forme France Terre d'Asile (7 rue du dr. Roux)

- 11H : devant la statue du phénix (fac, campus 1) : ag/partage d'infos

- 17H30 : devant la statue du phénix (fac, campus 1) : ag

Merci de faire circuler cette info et surtout d’envoyer des informations sur d’éventuelles situations et luttes similaires dans vos villes respectives. Nous pensons que ces nombreuses expulsions du « 115 » auxquelles nous sommes confrontées sur Caen se retrouvent un peu partout ailleurs mais nous avons besoin d’infos pour essayer de mieux saisir leur ampleur réelle.

Assemblée Générale de Lutte contre Toutes les Expulsions.

Contact : ag-contre-expulsions@mailoo.org

Tag(s) : #Divers Faits