Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yep !

Parfois, nous mettons des articles de côtés suivant ce que nous pensons être les priorités du jour.
Et parfois, ben on n'oublie ces articles.

C'est le cas de cette vidéo de la sévère répression qu'on subit les Pussy Riots qui s'étaient rendues aux jeux d'hiver de Sotchi en Ukraine.

A peine sorties de leur goulag en décembre dernier, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina nous ont encore donné une leçon de courage à l'herure où le tsar Poutine dépensait des fortunes pour des jeux sans pain.

Peut-être avez-vous déjà vu ces images ? Quand bien même...

A voir ou revoir, à faire tourner !

O.P.A

*****

Le 18 février 2014

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, libérées en décembre après 21 mois de détention, ont été interrogées à propos d'un cambriolage dans un hôtel.

Deux membres du groupe contestataire russe Pussy Riot, libérées fin décembre après 21 mois de détention, ont annoncé mardi qu'elles avaient été interpellées dans le centre de Sotchi, pendant les Jeux olympiques. Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina et plusieurs autres personnes ont été appréhendées dans le centre de Sotchi, dans le cadre d'une affaire de cambriolage dans un hôtel de la ville qui accueille les JO du 7 au 23 février.

Les deux membres des Pussy Riot sont en visite à Sotchi depuis environ deux jours en vue d'enregistrer une nouvelle chanson pour marquer leur opposition au président Vladimir Poutine. "Nous avons été arrêtées... et sommes accusées de vol", a écrit Nadejda Tolokonnikova sur son compte Twitter. "Quand nous avons été arrêtées, nous n'avions entrepris aucune action, nous nous promenions simplement dans Sotchi", a-t-elle ajouté.

"Il n'y a eu aucun usage de la force pendant l'interpellation", a-t-elle ajouté.

Selon Nadejda Tolokonnikova, une troisième membre des Pussy Riot aurait également été interpellée. Maria Alekhina, membre du groupe, a confirmé qu'elle avait été arrêtée.

Vol avec effraction

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina ont été appréhendées à 30 kilomètres du principal site olympique de Sotchi, au bord de la mer Noire, et conduites dans un poste de police du district d'Adler.

"Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina sont interrogées par la police d'Adler au sujet du vol avec effraction commis dans l'hôtel où elles logent", a indiqué la police locale, citée par l'agence Interfax.

Un photojournaliste russe, Evgueni Feldman, interpellé avec les deux jeunes femmes, a écrit sur son compte Twitter que ces interpellations étaient liées au vol dans un hôtel.

Nadejda Tolokonnikova a révélé que les deux Pussy Riot avaient déjà été interpellées et interrogées pendant sept heures par la police dimanche et 10 heures lundi. Les deux jeunes femmes ont précédemment dénoncé le projet des JO chers au président Poutine et appelé à un boycott des Jeux.

Des opposants au Kremlin ont critiqué ces interpellations en indiquant qu'elles ruineraient l'image des Jeux olympiques de Sotchi.

Tania Lokchina, de l'ONG Human Rights Watch à Moscou, a déclaré que ces "interpellations ridicules vont faire à la Russie plus de publicité négative que n'importe quelle action publique" que les Pussy Riot auraient pu organiser.

Alexeï Navalny, le principal opposant à Vladimir Poutine, s'est lui aussi montré critique sur son compte Twitter : "Il faut vraiment être idiot pour arrêter les Pussy Riot à Sotchi pendant les Jeux olympiques !"

Lire la suite :
http://www.lepoint.fr/monde/russie-2-pussy-riot-disent-avoir-ete-arretees-a-sotchi-18-02-2014-1792852_24.php

 

Tag(s) : #Infos Internationales