Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lausanne - Désormais, pour manifester il faut payer !

Communiqué de presse du 11 février 2014 de la Fédération syndicale SUD

La municipalité de Lausanne a transformé le droit démocratique de manifestation en un service payant. En effet, le 24 janvier dernier, le Service des routes et de la mobilité et la Police de Lausanne ont envoyé une facture à l’intention de la Fédération Syndicale SUD, d’un montant de 972 CHF.

Une série de prestations de police, y compris le travail des agents en civil, des policiers en uniforme et les vaubans employés, devraient être payés par les organisateurs/trices d’une manifestation légale. Cette facture fait suite à la manifestation contre le projet de loi sur les bourses d’études et d’apprentissage du 18 décembre 2013. Cette pièce est produite en annexe. Aucune lettre ni propos explicatifs ne l’accompagnait. Aucune base légale ou réglementaire avec voie de recours n’était mentionnée.
Voir la facture :
http://www.sud-ep.ch/wp-content/uploads/2014/02/2014-01-24-Facture.pdf

C’est une première et cela doit devenir une dernière. Cette manifestation était légale. Elle était dûment autorisée et ses conditions avaient été établies avec les autorités concernées dont la police lausannoise. À aucun moment il n’a été question de payer pour organiser cette manifestation. Jamais, par le passé, nous n’avons reçu de facture pour l’exercice du droit démocratique de manifester. Nous nous opposons aux prétentions en cette affaire de l’administration communale lausannoise.

Cette facture représente en l’état une atteinte aux droits démocratiques et à la liberté de manifestation. Elle suggère, de surcroît, par la tarification des prestations qui l’accompagne, l’idée assez curieuse que ceux/celles qui ont de l’argent pourraient se permettre de manifester à la mesure de leur revenu et que ceux/celles qui sont dans des conditions matérielles plus modestes se verraient privés du droit de manifester ou devraient le faire à la portion congrue. Par exemple, pas de manifestation de plus de 5 personnes pour les organisations de travailleurs/euses aux revenus limités.

Par leur pratique, les autorités communales lausannoises remettent en question la liberté d’expression et de critique, les droits syndicaux, l’ensemble des libertés auxquels nous tenons.

Nous avons communiqué aux organisations concernées la démarche des autorités lausannoises et nous les appelons à résister avec nous pour que le droit de manifestation demeure et qu’il soit gratuit et non pas accordé à ceux/celles seul-e-s qui peuvent se le payer.

Secrétariat fédéral de SUD

La lettre de SUD à la municipalité :
http://www.sud-ep.ch/wp-content/uploads/2014/02/2014-02-10-Municipalit%C3%A9.pdf

Source :
http://www.sud-ep.ch/lausanne-ladministration-communale-fait-payer-le-droit-democratique-de-manifester/

Tag(s) : #Divers Faits