Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La liberté de la presse recule

Le 12 février 2014

Le dernier classement mondial de la liberté de la presse, publié par Reporters sans frontières ce mercredi 12 février, montre un recul de la liberté d’informer dans les pays en conflit, comme le Mali ou la Syrie, mais aussi aux États-Unis.

La liberté de la presse a encore reculé en 2013. L’indice annuel du classement établi par Reporters sans frontières (RSF), qui fait la synthèse d’atteintes constatées à la liberté de l’information (exactions envers les journalistes, cadre légal, état du pluralisme, de la censure, de l’autocensure…), indique une « légère dégradation globale » de la liberté d’informer dans les cent quatre-vingts pays pris en compte par l’ONG.

Un nouveau pays, le Belize, a intégré ce classement et s’est aussitôt hissé à la 29e place, contribuant ainsi au recul d’une place de la France (à la 39e place).

Par ailleurs, la méthodologie s’est affinée. Un nouveau questionnaire, intégrant des éléments chiffrés (comme le nombre et le type d’exactions envers les journalistes et les net-citoyens), est notamment envoyé aux partenaires et correspondants de RSF, chercheurs, juristes ou militants des droits de l’homme…

Les « trous noirs » de l’information

 « Le classement de certains pays, y compris des démocraties, est largement affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale. Le classement reflète aussi l’impact négatif des conflits armés sur la liberté de l’information et ses acteurs », a résumé lors d’un point presse, Lucie Morillon, directrice de la recherche de Reporters sans frontières, à l’occasion de la publication dernier classement mondial annuel de RSF sur la liberté de la presse.

Le trio des pays le plus dangereux pour les journalistes reste le Turkménistan (178e), la Corée du Nord (179e) et l’Érythrée (180e).

La Syrie se classe, elle, à la 177e place, derrière la Chine (175e) et la Somalie (176e). Pays également en conflit, le Mali perd 22 places pour se situer au 122e rang. Tandis que la République centrafricaine chute au 109e rang (- 43 places).

Lire la suite :
http://www.la-croix.com/Culture/Medias/La-liberte-de-la-presse-recule-meme-en-democratie-2014-02-12-1105482

Tag(s) : #Divers Faits